Université Mentouri -Constantine- Université Mentouri -Constantine- Université Mentouri -Constantine- Université Mentouri -Constantine- Université Mentouri -Constantine-
LABORATOIRE -> PADESCA - controle de la chaine alimentaire
 

Page d'accueil
Mot du directeur
Présentation
Objectifs et thèmes de recherche
Equipe 1
Equipe 2
Equipe 3
Equipe 4
Laboratoire associé
Contact
Séminaire 2002
Séminaire 2009
=> controle de la chaine alimentaire
=> Facteurs limitant la reproduction et mammites
=> Zoonoses et pathologies émergentes
=> Productions animales
=> Aviculture et pathologies aviaires

Dioxines PCB et polluants des chaînes alimentaires  
                                    KECK G.1  
Ecole nationale vétérinaire de Lyon, 69260 Charbonnières-les-bains France                          
 
 
Résumé
Les PCB et les dioxines, composés organochlorés sont des polluants organiques persistants (POP) mesurés dans le sang humain et le lait des femmes dans le monde entier. Ils sont reconnus comme toxiques pour le développement neurologique. Des concentrations prénatales élevées sont associées à des déficits cognitifs chez les enfants. Ces polluants sont également associés à des effets toxiques au niveau de la thyroïde, du système immunitaire, du système nerveux, du système endocrine et de la reproduction, ainsi qu’à des effets cancérogènes dont le cancer du sein. Du fait de la tendance des POP à s’accumuler dans la chaîne alimentaire, la consommation de produits animaux (viandes, lait et dérivés, poissons..) contribuent significativement aux apports globaux. Des Limites Maximales de Résidus (LMR) ont été fixées au niveau européen pour protéger la santé publique.                                                                                                                                    Les principales sources d’exposition aux PCB et dioxines varient dans la population selon la proximité aux sources spécifiques : incinération et brûlage de déchets, industries diverses, emploi de matériaux contenant des PCB dans la construction etc..
La comparaison entre les pays industrialisés et les pays en développement est intéressante à cet égard.
 

 
Adaptation d’une méthode d’extraction et optimisation des paramètres d’analyse des résidus d’Oxytétracycline dans le lait par chromatographie liquide haute performance (HPLC)
 
BOULTIF L.1, HAMAD B.1, CHOUDER N.1, CHEBIRA B.1 et EL HADEF EL OKKI S.1
(1) Laboratoire de pathologie animale, développement des élevages et surveillance de la chaîne alimentaire des denrées animales ou d’origine animale (PADESCA )- Département des sciences vétérinaires – Université de Constantine  
Correspondance : meriemboultif@yahoo.fr
 
 
Résumé
Les auteurs ont adapté une méthode d’extraction des antibiotiques dans le lait et ont optimisé les paramètres d’analyses des résidus d’Oxytétracyline par chromatographie liquide haute performance (HPLC).
Ils ont recherché les résidus de cet antibiotique dans le lait provenant de la ferme du département des sciences vétérinaires d’El Khroub et dans le lait commercialisé à Constantine.
Ils ont ensuite interprété et comparé les résultats obtenus entre eux.  
 
Mots clés : HPLC, lait, extraction, Oxytétracycline, résidus.

 
Essais de l'optimisation de méthodes d'extraction et des paramètres d'analyse des résidus de pénicilline G dans la viande rouge par HBLC
 
HADEF L.1, ZEGHILET N.1, BOULTIF L.1, HAMAD B.1, et EL HADEF EL OOKI S.1
(1) Laboratoire de pathologie animale, développement des élevages et surveillance de la chaîne alimentaire des denrées animales ou d’origine animale (PADESCA )- Département des sciences vétérinaires – Université de Constantine  
Correspondance : brahim.hamad@yahoo.fr
 
 
Résumé
Les auteurs ont adopté une méthode d'extraction et optimiser les différents paramètres d'analyse chromatographique (HPLC) pour la détection et la quantification des résidus de pénicilline G dans la viande rouge.
Les investigations expérimentales ont permis de retenir les paramètres suivants :
- La phase stationnaire est la phase inverse nommée C18 ;
- La phase mobile est constituée de 100% d’acétonitrile ou 100% de méthanol ;
- Le débit est de 1ml/min ;
- Le spectre d’absorption est de 220 à 250 nm ;
- Le volume injecté est de 20 µl.
 
Mots clés : extraction, résidus, pénicilline G, viande rouge, HPLC.

 
Evaluation de la contamination des produits de la mer par les Vibrio et autres bactéries dans les côtes Est algérienne
 
DIB A.L.1 et CHAHED A2.
(1)Département des sciences vétérinaire, Faculté des sciences de la nature et de la vie, Université Mentouri, Constantine.
(2) Ecole Nationale Vétérinaire d’El Harrach, Alger.
Correspondance : mirouch21@yahoo.fr
 
 
Résumé
Les fruits de mer et leur environnement (eau de mer) constituent un risque majeur de toxi-infections alimentaires et de maladies liées aux espèces de Vibrio dont les répercussions peuvent parfois devenir graves et mortelles pour le consommateur.
200 échantillons de fruit de mer (170 crevettes, 20 moule, 10 crabes), provenant de la région de Jijel, Colo, Skikda, Annaba et El Kala ont été soumis à un double enrichissement dans du NaCl à 1% et 5% suivi d’un isolement sur gélose TCBS et une identification biochimique sur galeries biochimiques API20E.
Vibrio alginolyticus a été isolé dans un échantillon de crevettes prélevé dans la région de Skikda au mois de Mai soit une prévalencede 0,6%. Aucun Vibrio n’a été détecté dans les autres matrices.
D’autres espèces bactériennes ont été isolées sur la gélose TCBS à partir de 37,2% des échantillons de crevettes, de 75% des moules et dans sept prélèvements d’eau de mer. Ces bactéries non moins dangereuses pour la santé publique sont par ordre décroissant :Citrobacter freundii, Pseudomonas Pseudomallei, Aeromonas Hydrophila,  Proteus Vulgaris et Staphylococcus.
La prévalence de Vibrio enregistrée au cours de cette étude est inférieure à celles  observées en Grande Bretagne, en France, en Croatie, aux Pays Bas, en Norvège et en Italie et supérieure à celle de la Belgique où aucun Vibrio n’a été isolé à partir des produits de la mer. Ceci nous mène à recommander le développement de méthodes de recherche plus adaptées et des mesures préventives pour minimiser le risque des contaminations biologiques dans les produits de la mer.
 
Mot clés : Vibrios spp. Vibrios alginolyticus, prévalence, fruits de mer, eau de mer, contamination bactérienne.

 
Prévalence de Listeria monocytogenes dans le lait cru et dérivés
dans les wilayas de Blida et Alger, et étude de la sensibilité aux antibiotiques des souches isolées.
 
HAMDI T.M.1
(1) Ecole Nationale Supérieure Vétérinaire, Alger
Correspondance : moussahamdi@hotmail.com
 
 
Résumé
Listeria monocytogenes est reconnue depuis 1980, pour être à l’origine d’une infection d’origine alimentaire grave appelée listériose, provoquant des avortements, septicémies, et méningo-encéphalites, notamment chez les populations dites « à risques » telles les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées. Bien que son incidence soit faible, son taux de létalité reste élevé. Les objectifs de notre travail sont l’isolement et l’identification des souches de Listeria monocytogenes à partir de lait cru et dérivés (petit-lait et lait caillé), l’étude de la prévalence de ce germe dans les laits de fermes et chez les collecteurs, et enfin l’étude de la sensibilité aux antibiotiques des souches isolées.
Le Test immuno-enzymatique VIDAS LMO2 (BioMérieux) a été utilisé pour la recherche, et l’isolement de Listeria monocytogenes, et les résultats positifs ont été confirmés par les méthodes bactériologiques classiques. La méthode de diffusion sur disques (recommandée par la CNSAM et l’OMS) a été utilisée pour l’étude de la sensibilité aux antibiotiques des souches isolées de Listeria monocytogenes.
Les résultats obtenus au niveau des fermes d’élevage, font ressortir un taux de contamination global de 2,6%, quatre échantillons sur 153 étaient positifs à Listeria monocytogenes. Une prévalence de 7,5% a été notée chez les collecteurs de laits (6/80). Aucune souche de L. monocytogenes n’a été isolée dans les échantillons de petit-lait et lait caillé analysés, mais 2 échantillons de petit-lait parmi les 22 testés, étaient positifs à L. innocua représentant un taux de contamination de 9%. Toutes les souches de L. monocytogenes sont sensibles aux 6 antibiotiques testés: Ampicilline, Gentamicine Tétracyclines Chloramphénicol, Cotrimoxazole et le Cefotaxime. Toutes les valeurs de CMI retrouvées sont inférieures à 2 µg/ml, ce qui signifie que toutes nos souches sont sensibles aux 2 antibiotiques testés : ampicilline et pénicilline G (selon les normes du NCCLS / CMI ≤ 2 µg/ml).
 
Mots clés : Listeria monocytogenes, lait cru, prévalence, sensibilité aux antibiotiques.         
Identification de points critiques selon la démarche du programme HACCP et élaboration d’un guide de procédures hygiéniques dans une unité de restauration collective d’entreprise à Hassi R’mel
 
HOUICHER A.1 et BENDEDDOUCHE B.2
(1) Département de Biologie - Universitaire Telidji Amar. Laghouat.
(2) Ecole Nationale Supérieure Vétérinaire.
Correspondance : b.bendeddouche@env.dz
 
 
Résumé
Face à la nette recrudescence des toxi-infections alimentaires et afin de garantir la surveillance de la chaîne alimentaire, cette étude propose une analyse du risque réalisée au niveau d’une unité de restauration collective dépendante de l’entreprise SONATRACH- DP à Hassi R’mel- Laghouat. L’objectif de cette étude étant   la maîtrise des bonnes pratiques d'hygiène selon le programme HACCP, l’élaboration d’un guide de procédures hygiéniques spécifiques afin d’assurer une traçabilité documentaire et proposer une mise à niveau hygiénique de l’ensemble des unités de restauration collective de l’entreprise pour améliorer l’assurance de la qualité hygiénique des denrées alimentaires et atteindre un niveau satisfaisant de sécurité sanitaire alimentaire.
Pour cela, notre étude est succédée en cinq étapes : la première porte sur la collection des données concernant les anomalies et les non conformités constatées au niveau de cette cuisine à travers un audit d’hygiène, la deuxième aborde une description détaillée du procédé de fabrication et de distribution des produits en ses étapes élémentaires, la troisième  traite de l’analyse et de l’évaluation des dangers avec la détermination des points critiques pour la sécurité des produits, la quatrième consiste à l’établissement d’un système de surveillance et la proposition d’une série de mesures correctives en fonction des étapes et des paramètres à maîtriser et enfin la dernière étape s’attelle à l’élaboration d’un guide de procédures hygiéniques spécifique à la filière de la restauration collective.
 
Mots clés : HACCP, sécurité sanitaire alimentaire, restauration collective.
 

 
Evaluation des risques microbiologiques dans les œufs de consommation
 
 
ARZOUR-LAKEHAL N.1
(1) Laboratoire de recherche de Pathologie Animale, Développement des Elevages et Surveillance de la Chaîne Alimentaire des denrées animales ou d’origine animale (PADESCA) – Département des sciences Vétérinaire - UMC
Correspondance : arzourn@yahoo.fr 
 
 
Résumé
En raison de la recrudescence du nombre de toxi-infections alimentaires collectives consécutives à l’ingestion d’œufs dans les pays industrialisés, nous avons voulu investiguer la réalité de notre terrain quand à l’existence d’œufs éventuellement salmonelliques.
Une étude a été menée sur 270 lots d’œufs achetés à différents niveaux de la chaîne de commercialisation en commençant par les bâtiments de production (privés ou étatiques) pour arriver finalement aux différents points de vente des œufs.
Cette étude montre que dans l’ordre, ce sont les lots issus des bâtiments de production privés qui sont les plus contaminés, suivent les lots achetés au niveau des différents points de vente, puis les lots provenant des bâtiments de production étatiques.
L’analyse bactériologique n’a pas révélé la présence de salmonelles, mais celle d’autres bactéries qui ne sont pas de moindre importance tant sur le plan de la santé animale que publique, ce sont : Escherichia coli et Pseudomonas aeruginosa.
 
Mots clefs : bactérie, œuf, transmission, toxi-infection alimentaire collective.
Dioxines PCB et polluants des chaînes alimentaires  
                                                                     KECK G.1                            
 
 
Résumé
Les PCB et les dioxines, composés organochlorés sont des polluants organiques persistants (POP) mesurés dans le sang humain et le lait des femmes dans le monde entier. Ils sont reconnus comme toxiques pour le développement neurologique. Des concentrations prénatales élevées sont associées à des déficits cognitifs chez les enfants. Ces polluants sont également associés à des effets toxiques au niveau de la thyroïde, du système immunitaire, du système nerveux, du système endocrine et de la reproduction, ainsi qu’à des effets cancérogènes dont le cancer du sein. Du fait de la tendance des POP à s’accumuler dans la chaîne alimentaire, la consommation de produits animaux (viandes, lait et dérivés, poissons..) contribuent significativement aux apports globaux. Des Limites Maximales de Résidus (LMR) ont été fixées au niveau européen pour protéger la santé publique.                                                                                                                                    Les principales sources d’exposition aux PCB et dioxines varient dans la population selon la proximité aux sources spécifiques : incinération et brûlage de déchets, industries diverses, emploi de matériaux contenant des PCB dans la construction etc..
La comparaison entre les pays industrialisés et les pays en développement est intéressante à cet égard.
 

 
Adaptation d’une méthode d’extraction et optimisation des paramètres d’analyse des résidus d’Oxytétracycline dans le lait par chromatographie liquide haute performance (HPLC)
 
BOULTIF L.1, HAMAD B.1, CHOUDER N.1, CHEBIRA B.1 et EL HADEF EL OKKI S.1
(1) Laboratoire de pathologie animale, développement des élevages et surveillance de la chaîne alimentaire des denrées animales ou d’origine animale (PADESCA )- Département des sciences vétérinaires – Université de Constantine  
Correspondance : meriemboultif@yahoo.fr
 
 
Résumé
Les auteurs ont adapté une méthode d’extraction des antibiotiques dans le lait et ont optimisé les paramètres d’analyses des résidus d’Oxytétracyline par chromatographie liquide haute performance (HPLC).
Ils ont recherché les résidus de cet antibiotique dans le lait provenant de la ferme du département des sciences vétérinaires d’El Khroub et dans le lait commercialisé à Constantine.
Ils ont ensuite interprété et comparé les résultats obtenus entre eux.  
 
Mots clés : HPLC, lait, extraction, Oxytétracycline, résidus.

 
Essais de l'optimisation de méthodes d'extraction et des paramètres d'analyse des résidus de pénicilline G dans la viande rouge par HBLC
 
HADEF L.1, ZEGHILET N.1, BOULTIF L.1, HAMAD B.1, et EL HADEF EL OOKI S.1
(1) Laboratoire de pathologie animale, développement des élevages et surveillance de la chaîne alimentaire des denrées animales ou d’origine animale (PADESCA )- Département des sciences vétérinaires – Université de Constantine  
Correspondance : brahim.hamad@yahoo.fr
 
 
Résumé
Les auteurs ont adopté une méthode d'extraction et optimiser les différents paramètres d'analyse chromatographique (HPLC) pour la détection et la quantification des résidus de pénicilline G dans la viande rouge.
Les investigations expérimentales ont permis de retenir les paramètres suivants :
- La phase stationnaire est la phase inverse nommée C18 ;
- La phase mobile est constituée de 100% d’acétonitrile ou 100% de méthanol ;
- Le débit est de 1ml/min ;
- Le spectre d’absorption est de 220 à 250 nm ;
- Le volume injecté est de 20 µl.
 
Mots clés : extraction, résidus, pénicilline G, viande rouge, HPLC.

 
Evaluation de la contamination des produits de la mer par les Vibrio et autres bactéries dans les côtes Est algérienne
 
DIB A.L.1 et CHAHED A2.
(1)Département des sciences vétérinaire, Faculté des sciences de la nature et de la vie, Université Mentouri, Constantine.
(2) Ecole Nationale Vétérinaire d’El Harrach, Alger.
Correspondance : mirouch21@yahoo.fr
 
 
Résumé
Les fruits de mer et leur environnement (eau de mer) constituent un risque majeur de toxi-infections alimentaires et de maladies liées aux espèces de Vibrio dont les répercussions peuvent parfois devenir graves et mortelles pour le consommateur.
200 échantillons de fruit de mer (170 crevettes, 20 moule, 10 crabes), provenant de la région de Jijel, Colo, Skikda, Annaba et El Kala ont été soumis à un double enrichissement dans du NaCl à 1% et 5% suivi d’un isolement sur gélose TCBS et une identification biochimique sur galeries biochimiques API20E.
Vibrio alginolyticus a été isolé dans un échantillon de crevettes prélevé dans la région de Skikda au mois de Mai soit une prévalencede 0,6%. Aucun Vibrio n’a été détecté dans les autres matrices.
D’autres espèces bactériennes ont été isolées sur la gélose TCBS à partir de 37,2% des échantillons de crevettes, de 75% des moules et dans sept prélèvements d’eau de mer. Ces bactéries non moins dangereuses pour la santé publique sont par ordre décroissant :Citrobacter freundii, Pseudomonas Pseudomallei, Aeromonas Hydrophila,  Proteus Vulgaris et Staphylococcus.
La prévalence de Vibrio enregistrée au cours de cette étude est inférieure à celles  observées en Grande Bretagne, en France, en Croatie, aux Pays Bas, en Norvège et en Italie et supérieure à celle de la Belgique où aucun Vibrio n’a été isolé à partir des produits de la mer. Ceci nous mène à recommander le développement de méthodes de recherche plus adaptées et des mesures préventives pour minimiser le risque des contaminations biologiques dans les produits de la mer.
 
Mot clés : Vibrios spp. Vibrios alginolyticus, prévalence, fruits de mer, eau de mer, contamination bactérienne.

 
Prévalence de Listeria monocytogenes dans le lait cru et dérivés
dans les wilayas de Blida et Alger, et étude de la sensibilité aux antibiotiques des souches isolées.
 
HAMDI T.M.1
(1) Ecole Nationale Supérieure Vétérinaire, Alger
Correspondance : moussahamdi@hotmail.com
 
 
Résumé
Listeria monocytogenes est reconnue depuis 1980, pour être à l’origine d’une infection d’origine alimentaire grave appelée listériose, provoquant des avortements, septicémies, et méningo-encéphalites, notamment chez les populations dites « à risques » telles les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées. Bien que son incidence soit faible, son taux de létalité reste élevé. Les objectifs de notre travail sont l’isolement et l’identification des souches de Listeria monocytogenes à partir de lait cru et dérivés (petit-lait et lait caillé), l’étude de la prévalence de ce germe dans les laits de fermes et chez les collecteurs, et enfin l’étude de la sensibilité aux antibiotiques des souches isolées.
Le Test immuno-enzymatique VIDAS LMO2 (BioMérieux) a été utilisé pour la recherche, et l’isolement de Listeria monocytogenes, et les résultats positifs ont été confirmés par les méthodes bactériologiques classiques. La méthode de diffusion sur disques (recommandée par la CNSAM et l’OMS) a été utilisée pour l’étude de la sensibilité aux antibiotiques des souches isolées de Listeria monocytogenes.
Les résultats obtenus au niveau des fermes d’élevage, font ressortir un taux de contamination global de 2,6%, quatre échantillons sur 153 étaient positifs à Listeria monocytogenes. Une prévalence de 7,5% a été notée chez les collecteurs de laits (6/80). Aucune souche de L. monocytogenes n’a été isolée dans les échantillons de petit-lait et lait caillé analysés, mais 2 échantillons de petit-lait parmi les 22 testés, étaient positifs à L. innocua représentant un taux de contamination de 9%. Toutes les souches de L. monocytogenes sont sensibles aux 6 antibiotiques testés: Ampicilline, Gentamicine Tétracyclines Chloramphénicol, Cotrimoxazole et le Cefotaxime. Toutes les valeurs de CMI retrouvées sont inférieures à 2 µg/ml, ce qui signifie que toutes nos souches sont sensibles aux 2 antibiotiques testés : ampicilline et pénicilline G (selon les normes du NCCLS / CMI ≤ 2 µg/ml).
 
Mots clés : Listeria monocytogenes, lait cru, prévalence, sensibilité aux antibiotiques.         
Identification de points critiques selon la démarche du programme HACCP et élaboration d’un guide de procédures hygiéniques dans une unité de restauration collective d’entreprise à Hassi R’mel
 
HOUICHER A.1 et BENDEDDOUCHE B.2
(1) Département de Biologie - Universitaire Telidji Amar. Laghouat.
(2) Ecole Nationale Supérieure Vétérinaire.
Correspondance : b.bendeddouche@env.dz
 
 
Résumé
Face à la nette recrudescence des toxi-infections alimentaires et afin de garantir la surveillance de la chaîne alimentaire, cette étude propose une analyse du risque réalisée au niveau d’une unité de restauration collective dépendante de l’entreprise SONATRACH- DP à Hassi R’mel- Laghouat. L’objectif de cette étude étant   la maîtrise des bonnes pratiques d'hygiène selon le programme HACCP, l’élaboration d’un guide de procédures hygiéniques spécifiques afin d’assurer une traçabilité documentaire et proposer une mise à niveau hygiénique de l’ensemble des unités de restauration collective de l’entreprise pour améliorer l’assurance de la qualité hygiénique des denrées alimentaires et atteindre un niveau satisfaisant de sécurité sanitaire alimentaire.
Pour cela, notre étude est succédée en cinq étapes : la première porte sur la collection des données concernant les anomalies et les non conformités constatées au niveau de cette cuisine à travers un audit d’hygiène, la deuxième aborde une description détaillée du procédé de fabrication et de distribution des produits en ses étapes élémentaires, la troisième  traite de l’analyse et de l’évaluation des dangers avec la détermination des points critiques pour la sécurité des produits, la quatrième consiste à l’établissement d’un système de surveillance et la proposition d’une série de mesures correctives en fonction des étapes et des paramètres à maîtriser et enfin la dernière étape s’attelle à l’élaboration d’un guide de procédures hygiéniques spécifique à la filière de la restauration collective.
 
Mots clés : HACCP, sécurité sanitaire alimentaire, restauration collective.
 

 
Evaluation des risques microbiologiques dans les œufs de consommation
 
 
ARZOUR-LAKEHAL N.1
(1) Laboratoire de recherche de Pathologie Animale, Développement des Elevages et Surveillance de la Chaîne Alimentaire des denrées animales ou d’origine animale (PADESCA) – Département des sciences Vétérinaire - UMC
Correspondance : arzourn@yahoo.fr 
 
 
Résumé
En raison de la recrudescence du nombre de toxi-infections alimentaires collectives consécutives à l’ingestion d’œufs dans les pays industrialisés, nous avons voulu investiguer la réalité de notre terrain quand à l’existence d’œufs éventuellement salmonelliques.
Une étude a été menée sur 270 lots d’œufs achetés à différents niveaux de la chaîne de commercialisation en commençant par les bâtiments de production (privés ou étatiques) pour arriver finalement aux différents points de vente des œufs.
Cette étude montre que dans l’ordre, ce sont les lots issus des bâtiments de production privés qui sont les plus contaminés, suivent les lots achetés au niveau des différents points de vente, puis les lots provenant des bâtiments de production étatiques.
L’analyse bactériologique n’a pas révélé la présence de salmonelles, mais celle d’autres bactéries qui ne sont pas de moindre importance tant sur le plan de la santé animale que publique, ce sont : Escherichia coli et Pseudomonas aeruginosa.
 
Mots clefs : bactérie, œuf, transmission, toxi-infection alimentaire collective.
 
communications affichées

Détection et quantification par Chromatographie Liquide Haute Performance (HPLC) des résidus d’Oxytétracycline et de Chloramphénicol dans le de miel provenant de la région de Constantine et de France
 
CHEBIRA B.1, CHOUDER N.1, HADEF L.1, HAMAD B.1 et  EL HADEF EL OKKI. S.1
(1)   Laboratoire de recherche de Pathologie Animale, Développement des Elevages et Surveillance de la Chaîne Alimentaire des denrées animales ou d’origine animale (PADESCA) – Département des sciences Vétérinaire – UMC
Correspondance : devilefenehar@hotmail.fr
 
 
Résumé 
Dans ce travail de recherche, les auteurs ont adapté une méthode d’extraction des résidus d’Oxytetracycline et de chloramphénicol à partir d’échantillons de miel provenant de la région de Constantine et de France.
Les échantillons ont été soumis à l’analyse par Chromatographie Liquide Haute Performance (HPLC) avec des paramètres optimisés.
 
Mots-clés : HPLC, miel, résidus, oxytetracycline, chloramphenicol, détection.

 
Optimisation de deux méthodes simples et rapides d’analyses HPLC de résidus d’oxytetracycline et streptomycine contenus dans les échantillons de miel provenant de l’est algérien : wilaya de Constantine et Alger la capitale
 
CHOUDAR N.1, CHEBIRA B.1, ZEGHILET N.1, BOULTIF L.1 et EL HADEF EL OKKI. S.1
(1) Laboratoire de Recherche de Pathologie Animale, Développement des Elevages et Surveillance de la Chaîne Alimentaire (PADESCA) – Département des Sciences Vétérinaires – Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie – Université Mentouri Constantine.
Correspondance : veto.nedj@yahoo.fr
 
 
Résume
La performance de deux méthodes quantitatives simples rapides et précises de dosage de résidus d’antibiotiques dans le miel par chromatographie liquide haute performance ont étés déterminées pour la détection et quantification des résidus d’oxytetracycline et streptomycine dans les échantillons de miel de production locale provenant de deux wilayas : Constantine a l’est de l’Algérie et Alger la capitale. La première méthode optimisée et validée, est spécifiée pour le dosage des antibiotiques dans le miel, publiée en Espagne en 1990 dans le journal de chimie analytique par T. Galiano Diaz et al, la deuxième est une méthode de dosage des antibiotiques dans le lait publiée au Brésil en 20007 par j. braz et al, que nous avons adapté après plusieurs modifications. La purification de l'extrait de miel est effectuée par extraction liquide –liquide en utilisant l’acetonitrile HPLC GRAD pour l’oxytétracycline et le méthanol HPLC GRAD pour la streptomycine. la pureté des solutions d’analyse à été obtenue par double filtration, la première filtration sur papier wattman et la seconde sur filtration HPLC, en utilisant un dispositif de filtration SUPELCO, filtre en NYLON (0,45 µm / 0,47mm). Dans la première méthode nous avons utilisé le vortex pour l’homogénéisation de l’extrait pendant 10mn. Dans la seconde méthode nous avons rajouté en plus de l’homogénéisation pendant (2mn) la centrifugation à 6000t/ 10mn et 3000t/ 10mn.
Les critères de validation d’une méthode de dosage en bio analyse en vue de son application à l’analyse d’échantillon en routine ont été soigneusement étudié à savoir la répétabilité, la linéarité, les limites de détection et de quantification….ect .  
 
Mots clés : miel, résidus d’antibiotiques, HPLC.     
 
 

 
Filière viande et traçabilité
De l’étable à la table » ou les enjeux de la filière viande
 
EL HADEF EL OKKI S.1, OUALBANI A. et EL HADEF EL OKKI G.
(1) Laboratoire de recherche de pathologie Animale, Développement des Elevages et Surveillance de la Chaîne Alimentaire des Denrées Animales ou d’Origine Animale
Correspondance : elhadefelokki.s@gmail.com
 
 
Résumé
La recherche de la sécurité sanitaire « du champ à l’assiette » ou « de l’étable à la table » est bien une préoccupation majeure de tous les pays, à laquelle les pouvoirs publics consacrent des moyens importants et dont le socle premier repose sur le concept de traçabilité.
Ce concept doit se traduire par la capacité de retracer, à travers toutes les étapes de la production, de la transformation et de la distribution, le cheminement d'une denrée alimentaire, d'un aliment pour animaux, d'un animal producteur de denrées alimentaires ou d'une substance destinée à être incorporée ou susceptible d'être incorporée dans une denrée alimentaire ou un aliment pour animaux.
Les auteurs proposent dans ce travail une synthèse des données récentes sur cette question qui constitue sans aucun doute la préoccupation majeure des pouvoirs public en charge de la surveillance de la chaîne alimentaire.
 
Mots clés : Traçabilité, Filière viande, Risques sanitaires, Règlementation vétérinaire.
 

 
Appréciation de l'hygiène globale des carcasses des animaux des boucheries (camelines, bovines et ovines) a l'abattoir d'El-Oued.
 
HAMAD B.1, BOULTIF L.1, CHEBIRA B.1, ZEGHILET N.1, AISSI M., HARHOURA K.
et EL HADEF EL OOKI S1.
 (1) Laboratoire de recherche de pathologie Animale, Développement des Elevages et Surveillance de la Chaîne Alimentaire des Denrées Animales ou d’Origine Animale
Correspondance : brahim.hamad@yahoo.fr
 
 
Résumé
Afin d’apprécier l’état d’hygiène globale de l’abattoir d’El Oued et de l’hygiène des procédés d’abattage, notre étude a porté principalement sur les flores de contamination superficielle des carcasses camelines d’origine bactérienne et fongique.
La flore prédominante est la flore aérobie mésophile totale (1,79 log10 ufc/cm2; 57%) suivie par les entérobactéries (0,84 log10 ufc/cm2 ; 27%) et les coliformes fécaux (0,50 log10 ufc/ cm2; 16%).
Les taux de contamination sont nettement inférieurs à ceux enregistrés sur les carcasses bovines (2,76 log10 ufc/ cm2 pour la flore aérobie mésophile totale ; 2,16 log10 ufc/ cm2 pour les entérobactéries et 1,66 log10 ufc/ cm2 pour les coliformes fécaux), et ovines (3,08 log10 ufc/ cm2 pour la flore aérobie mésophile totale, 2,90 log10 ufc/ cm2 pour les entérobactéries et 2,72 log10 ufc/ cm2 pour les coliformes fécaux).
Pour l’étude fongique, nous avons identifié cinq moisissures (Penicillium sp 28 fois soit 41,18% ; Cladosporium sp 20 fois soit 29,41% ; Mucorale sp 11fois soit 16,18% ; Aspergillus niger 5 fois soit 7,35% et l'Alternaria 4 fois soit 5,88%) et six levures (Rhodotorula rubra 25 fois soit 44,64%, Rhodotorula glutinis 13 fois soit 23,21%, Geotrichum sp 11fois soit 19,64%, Torulopsis sp 4 fois soit 7,14%, Cryptococcus neoformans 2 fois soit 3,57%, et Cryptococcus sp 1 fois soit 1,79%) 
 
Mots clés : abattoir, carcasses, camélines, bovines, ovines, hygiène, contamination superficielle, bactérienne, fongique.

 













Aujourd'hui sont déjà 2 visiteurs (2 hits) Ici!
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
Département des sciences vétérinaires ///// Département des sciences vétérinaires ///// Département des sciences vétérinaires ///// Département des sciences vétérinaires ///